Loi de Stigler

La loi de Stigler, dans sa forme la plus abrupte, affirme ...



Catégories :

Scientométrie - Statistiques - Loi scientifique - Énoncé scientifique

Recherche sur Google Images :


Source image : xgouchet.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Il est à noté qu'il existe la loi de Stigler, ou loi des éponymes, qui dit :... Bien bien entendu Stigler affirme que cette loi a été énoncée par d'autres... (source : xgouchet)

La loi de Stigler, dans sa forme la plus abrupte, affirme :

Une découverte scientifique ne porte jamais le nom de son auteur

Elle a été énoncée sous ce nom par Stephen Stigler en 1980 à l'occasion d'un festschrift en l'honneur du sociologue américain Robert K. Merton, lequel, selon Stigler est le découvreur de cette loi. Cette loi, reprise par Stigler dans son charmant livre Statistics on the table : The history of statistical concepts and methods de 1999, tend à devenir aussi célèbre que la loi de Murphy.

Il y a de nombreux exemples où la loi est vérifiée en mathématiques, avec plus ou moins de netteté. Par exemple le triangle de Pascal a une lointaine origine, la règle de L'Hôpital est due à Jean Bernoulli, la formule du binôme de Newton pour les entiers a une histoire ancienne, le théorème de Rolle date du XIXe siècle, le théorème de d'Alembert a été démontré par Gauss, etc., alors que le déterminant de Vandermonde n'apparaît nulle part dans l'œuvre de Vandermonde[1], pionnier de la théorie des déterminants.

La loi de Stigler s'applique bien entendu à elle-même, ainsi Vladimir Arnold en a donné cette description[2] : "Le professeur Berry a formulé les deux principes suivants : 1) Principe d'Arnold : Si une notion porte un nom propre, ce n'est pas celui de son créateur. 2) Principe de Berry : Le principe d'Arnold s'applique à lui-même"

Références

  1. cf. Lebesgue (Conférence d'Utrecht 1937)  : «La grande notoriété n'est assurée en Mathématiques qu'aux noms associés à une méthode, à un théorème, à une notation. Peu importe d'ailleurs que l'attribution soit fondée ou non, et le nom de Vandermonde serait ignoré de l'immense majorité des mathématiciens si on ne lui avait attribué ce déterminant que vous connaissez bien, et qui n'est pas de lui !»
  2. Sur l'éducation mathématique [1]

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Stigler.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu